Sites de rencontre…Deception Point

Dans une phase de profond ennui (mais également d’intense célibat) j’ai décidé de partir à la découverte des animaux peuplant les recoins d’un célèbre site de rencontres. Il parait qu’ici les femmes sont reines. Si j’ai décidé de parler d’animaux et non d’hommes c’est que bon nombre de ceux qui fréquentent ce site présentent plus de points communs avec le vautour, le porc et ou le chacal que ce que je pourrais qualifier d’être humain. Ici passée l’excitation des trois premières minutes on vogue de déceptions en déceptions. Des plus prévisibles à d’autres plus surprenantes.

il est interdit d'aimer

Le principe du site est le suivant : après avoir rempli son profil qui consiste essentiellement en une photo, un pseudonyme et une brève description de soi et de ses attentes on est prêt à rencontrer le prince charmant (ou plutôt à pécho un gros boulet).

Nos amis les crapaux (qui le resteront étant donné notre détermination à ne jamais au grand jamais déposer nos lèvres sur leurs pustules baveuses) peuvent à la lecture de notre description de parfaite princesse (ou plus probablement après avoir examiné de très près, de manière presque gynécologique, la courbure de nos fesses et la profondeur de notre bonnet de soutien-gorge) peuvent entrer en contact avec nous les princesses.

Ici c’est un peu comme au supermarché, mais un supermarché où 90% des produits sont périmés… On comprend mieux pourquoi l’inscription est gratuite… Qui voudrait d’un morceau de viande avarié ?

Voici donc quelques morceaux choisis de conversations avec nos amis les bêtes… (Les fautes d’orthographes ont été préservées afin de lutter contre leur extinction).

  • Celui qui ne fait aucun effort d’originalité :

Certainement lassé de passer ses journées à aborder virtuellement de jeunes damoiselles, ce specimen ne fera pas l’effort de construire une ou deux phrases correctes pour vous convaincre d’entamer une conversation avec lui. Il entame donc cette dernière par un bonjour tonitruant (oui oui même en le lisant j’en avais mal aux oreilles…) en espérant peut être que notre désespoir nous fasse oublier ce manque manifeste d’intérêt de sa part…

« Bonjouuuuuuuuuuuuuuuuurrr !!! J J »

Qui ne tente rien n’a rien dirons nous (et bon nombre d’hommes sur ce site semblent vouloir appliquer ce célèbre adage…) mais malheureusement mon égo certainement surdimensionné me pousse à croire que je mérite un peu plus qu’un malheureux bonjour pour daigner poser mes doigts sur un clavier…

  • Le mec honnête :

Parmi la foule de pervers et autres psychopathes qui hantent ces lieux on trouve bon nombre de jeunes gens en ruts, incapables de combler leurs besoins dans la vie réelle et confondant ce site avec un repère d’escorts-girls.

 

« Je dois te dire que si tu attend le prince ou du sérieux… Je ne suis pas vraiment la pour l’amour… »

Mais alors que peux-tu bien chercher se demande la petite ingénue bien cachée en moi…

  • Le mec respectueux (peut être trop) :

«  bonjour, presque bonsoir^^,

Pour commencer je me présente, je me prénomme Benoît. Je suis enchanté de faire ta connaissance. Et maintenant j’aimerais en savoir un peu sur toi (si cela ne te dérange pas), du genre que fais tu de beau dans la vie ? qu’elle genre de garçon tu recherche ? tes hobbies ?

Au plaisir de pouvoir te lire prochainement. »

Le mec ne s’appelle pas il se « prénomme ». Il est respectueux, peut être trop. Il a tellement peur que son interlocutrice s’envole qu’il ramperait presque si ça l’assurait de capter son attention. Il a peur que son intrusion ne « dérange ».

Alors qu’il ne connait rien d’autre de moi que ma photo de profil, il sait d’ores et déjà que me lire sera-t-un plaisir…

Suis-je la seule à trouver que cela sonne faux ? On se croirait dans un mauvais film romantique…

  • Celui qui cherche à évincer la concurrence :

Celui-ci n’ayant visiblement pas l’esprit de compétition essaie de me convaincre de n’étudier que sa seule candidature :

« Tu ne garde que la mienne, et pourquoi ne pas croire que la première est peut être que la meilleure !? 😉 »

Celui là est prêt à tout pour sortir du lot de pseudos prétendants qui se bousculent sur mon écran d’ordinateur.

Il a l’honnêteté d’avouer dès son premier message que la raison de sa prise de contact est exclusivement liée à ma photo de profil et l’honnêteté dans la vie c’est très très important (dixit mon papa et ma maman qui m’ont hyper bien élevée quand même afin que je devienne quelqu’un de bien).

« j’ai fortement envi de connaître la personne fort sympathique qui se trouve sur ta photo 😉 Hihi »

« Hihi », celui là se prend pour un petit comique mais on n’a manifestement pas la même notion de l’humour car pour l’instant je me marre pas trop (pour pas dire pas du tout… l’honnêteté c’est bien mais le mensonge par omission a parfois du bon).

Suite à cette blague des plus hilarantes, ce clown en puissance abat sa dernière carte… j’ai nommé le culot. Conscient que ses chances d’approcher mon lit son proches de zéro il tente (en vain) de me convaincre de retenir sa candidature sans examiner les autres… c’est très très mal me connaitre : je tiens mon job de recruteuse de bouffons très à cœur.

  • L’homme aux grands mots (maux ?) :

« Bonjour. Comment vas-tu auj ?

Je suis au travail. L’activité est au ralentie en raison de la période estivale et du marasme économique. Je m’ennuie un peu J. Il me tarde de m’installer notaire individuel dans la région ces prochains mois. Quelle profession exerces tu ? es tu étudiante ? »

Celui-ci semble vouloir tout donner dans la formulation de ses phrases et si je me complains de la maitrise approximative de la langue français d’un grand nombre de personnes sur ce site je n’étais pas préparée à échanger avec le descendant de Marcel Proust…

Chez cet homme on ne parle pas d’été mais « de période estivale » et comme il est coutume de faire lorsqu’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam la personne à laquelle on parle, on en vient à évoquer le « marasme économique »… Non ? Pas vous ? C’est pourtant un sujet très fédérateur à mon sens…

Il serait dommage de clôturer ce message sans bien faire comprendre à sa prétendante que l’on occupe une position enviable : « notaire » (la femme est vénale ne l’oublions pas, il serait stupide de ne pas miser sur ce défaut).

Est-il possible de mourir d’ennui en lisant à peine quatre lignes ? Est-ce que l’autosuffisance peut transpirer à travers si peu de mots ? Berk ça pue l’orgueil par ici !

Affaire à (ne pas) suivre ?…

Fantômette

Publicités

3 réflexions sur “Sites de rencontre…Deception Point

  1. Pour avoir écumer ces sites pendant 6 mois, je ne peux que comprendre ton scepticisme ! J’avais d’ailleurs écrit plusieurs billets à ce sujet…Je me donnais l’impression d’être une testeuse de sites de rencontre (tant qu’à faire…).

    Heureusement parmi les crapauds je suis tombé sur des compagnons de jeu sympas (après tout dépend de ce qu’on cherche) avec qui j’ai passé de bons moments. J’ai fini par quitter ces sites après avoir déniché un homme qui voulait plus que du jeux…mais aussi construire une relation. 🙂

    Je pense qu’il ne faut pas trop attendre de ces sites. Ils concentrent une majorité d’idiots, mais il y’a encore quelques personnes qui en valent la peine !

  2. Ma paure fantomette … je crois que le pire dans tous sa c’est que tu sois au point de publier un article le 1er janvier …

Laissez moi un commentaire ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s